Votre mandat

baie-du-lazaretJ’ai voté contre la proposition de la Ville de La Seyne-sur-Mer d’émettre un avis favorable à l’enquête publique au titre de la loi sur l’eau pour des travaux de réhabilitation des infrastructures portuaires du port du Lazaret.

Même si le projet présenté par PTP est différent des trois derniers scénarii et limité apparemment à la mise en sécurité des appontements ainsi qu’à l’amélioration des quais du village des pêcheurs avec dragage du chenal, il prévoit notamment la création de 234 postes à quai supplémentaires dans le bassin central. Considérant que l’absence d’informations préalables à une enquête publique ne permet évidemment pas la concertation nécessaire avec les partenaires et élus concernés par cet aménagement, dès sa phase d’étude, j’ai souhaité marquer mon désaccord avec la méthode employée plutôt que d’émettre de simples réserves qui ne m’apparaissent pas suffisamment contraignantes.

Votre mandat

WALLONAu Collège Wallon de La Seyne-sur-Mer dont je ne manque aucun conseil d’administration où j’ai été nommé en 2015, ainsi qu’à celui d’Eluard et de Curie, à la commission collèges du conseil départemental, où je siège avec la même constance, c’est aussi avec le même plaisir que j’accompagne notre collectivité au bénéfice de nos jeunes Seynois. Merci de votre confiance. Comptez sur moi.

Votre mandat

TSHC’est avec beaucoup d’honneur et de plaisir que je prends mes nouvelles fonctions dans l’administration de TSH. Aux côtés du Maire redevenu Président, je me réjouis de la mise en œuvre d’une procédure transparente d’attribution des logements sociaux comme je le préconisais en 2014. Comptez sur nous

Votre mandat

almJe suis le seul élu départemental seynois à faire bénéficier nos associations de la totalité de mes crédits d’animation au titre des projets d’initiative territoriale, soit 10.000 euros par an. En 2016, ce fut l’APEA, l’Amicale des locataires du Messidor, l’Olympique lutte seynois, les 3C, Univers-cité, le CSMS. Je crois en La Seyne, j’aime La Seyne. La Seyne change mais moi non. Merci de votre confiance. Vous pouvez compter sur moi.

Votre mandat

ccasAu Centre communal d’action sociale (CCAS) de La Seyne-sur-Mer dont je ne manque aucun conseil d’administration où j’ai été élu en 2014, aux commissions politique de la ville et des solidarités, à TPM et au conseil départemental, où je siège avec la même constance, ce n’est pas dans un programme électoral que les Seynois me retrouvent au quotidien.

La mauvaise nouvelle

centre-seynoisA cette commission politique de la ville où je siégeais, seul, j’ai réalisé que La Seyne, ne bénéficiant déjà pas du financement de l’ANRU dans le programme national de requalification des quartiers anciens dégradés, devra encore attendre plusieurs années pour toucher une part des fonds d’Etat prévus sur TPM pour renouveler son centre-ville. Trop peu, trop tard pour limiter la casse. Seul un équipement fédérateur structurant pourra le redresser, avant 2026…

Pourquoi je suis élu

imagesCertains ne me connaissent vraiment pas mais je ne leur en veux pas. Ils ont toujours la possibilité de me rencontrer, s’ils le veulent, pour me juger. A TPM, aujourd’hui, où les Seynois m’ont élu en 2014, j’ai récusé tout nouveau plan de déplacements urbains en l’absence totale d’enquête sur les conditions de mobilité actuelles des ménages dans l’agglomération alors qu’on projette d’investir plus d’un milliard d’euros pour les dix ans à venir dans les transports de l’aire toulonnaise. J’ai également défendu les équilibres environnementaux et financiers des communes de TPM, en particulier à La Seyne, en votant contre la poursuite du programme local de l’habitat avec une telle production annuelle insupportable de logements. J’ai été élu pour ce mandat.

Cohérence

cropped-municipales-2.jpgPour avoir élaboré le projet municipal de la liste que je menais il y a deux ans, aucun de mes colistiers ne pouvait prévoir et donc régler la situation budgétaire de la commune de La Seyne-sur-Mer par un programme d’économies réalisables en deux ans de 4 millions d’euros. Ceux qui parmi eux prétendent savoir le faire sont d’authentiques guignols. Nous sommes à un tournant inédit et déterminant de la décision publique, d’abord locale. Il sera national dans un an, quasiment jour pour jour. Nous devons entrer, pour la première fois, ici, en résistance face à un Etat irresponsable qui s’attaque brutalement et injustement aux collectivités locales auxquelles il n’a cessé de transférer nombre de compétences depuis plus de 30 ans, parce qu’incapable de les assumer lui-même. Dans l’unique intérêt des Seynois, j’accompagnerai la municipalité dans ce combat, inédit pour tous, et refuserai de voter un budget en déséquilibre. J’appelle les Seynois à soutenir dans cette démarche leurs 45 élus locaux sur 49.

Cohérence

cropped-municipales-2.jpgComme je l’avais défendu dans notre projet en 2014, j’ai voté contre le choix de la communauté d’agglomération TPM de réaliser un projet de BHNS à la place d’un tramway, avec le groupe Front national, au nom duquel j’ai également fait part de ma totale réserve sur l’application du prochain PLH opposable aux PLU des communes impactées par cette politique. La cohérence et la fidélité à mes convictions déterminent mes positions d’élu.