Anti-mendicité

corruptionLa mendicité, à La Seyne, de Français ou non, est clairement un problème, notamment lorsque des mineurs sont utilisés. Elle est inacceptable, de la part d’individus en âge et en état apparent de travailler, parfois alcoolisés, dans les espaces publics. Elle n’est en aucun cas le cheminement logique de personnes socialement isolées et financièrement démunies. Il n’y a pas de fatalité et la collectivité n’est pas obligée d’approuver ces pratiques. Nous appliquerons ce que la jurisprudence a déjà permis, sans états d’âme particuliers, si la population seynoise nous donne le mandat de le faire. Ce sera dans notre programme.

2 réflexions au sujet de « Anti-mendicité »

  1. Humm, la désolé mais je ne peux pas être en total accord avec votre post,certain de ces jeunes n’ont jamais eu l’occasion d’être repêchés par la société, il est peu être temps que l’on s’en soucis, pour moi ni la gauche ni la droite n’ont le monopole du coeur… non?
    mon coeur saigne lorsque je les vois, et j’espère que vous êtes dans le même état d’esprit, avant de les rejeter bien sur car nombre d’entre eux ne seront jamais récupérés parce qu’ils ne veulent pas que l’on s’intéresse à eux, mais avouez que, cela vaut le coup d’essayer, non?

    • Ce n’est pas, pour nous, en les encourageant à mendier, qu’on leur rend service. Les [re]mettre sur le chemin de l’emploi, au moyen des services existants, nous apparaît beaucoup plus utile socialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *